SANI-CUBE mini Destructeur odeurs professionnel 40m² UV-A, gris anthra

Purificateur air professionnel UV-A

SANI-CUBE mini Destructeur odeurs professionnel 40m² UV-A, gris anthracite.
Détruit les pollutions chimiques, bactériologiques et les mauvaises odeurs.

I-SANI-CAN
Quantité
Prix unitaire HT à partir de 389,00 €
Disponible
Vous avez aimé ce produit ? Partagez-le !
AJOUTER AU PANIER

 
Prix unitaire HT :
Prix unitaire TTC :
A partir de 1
 
425,00€   389,00€
510,00€   466,80€

SANI-CUBE : Mini Purificateur air professionnel

Parfaitement adapté pour l’habitat, les chambres d’hôtel, les bureaux, les chambres et pièces médicalisées ...

DEPOLLUTION, DESINFECTION, DESTRUCTION D’ODEURS JUSQU’A 40 M² (100 M³)

ACTIONS :
Dépollution propre et désinfection, destruction des microorganismes pathogènes (virus, bactéries, composés organiques volatils ou COV), destruction des mauvaises odeurs (corporelles, tabacs, poubelles, etc.)

AVANTAGES :
Utilisation simple, 
Action rapide, 
Adapté à tous les espaces,
Performant
Muni d’une poignée pour une grande mobilité.
La lampe ultra violet dont est muni l’appareil attire les insectes volants et la photocatalyse les détruira.

CARACTERISTIQUES :
Système breveté
Conforme norme NF EN 60335-1
Capacité de traitement : jusqu’à 100m3
Dim 150 mm x 150 x 300
UVA
Filtre TiO2
220V - 18W
Plug & play - A poser
Tôle peinture époxy

 

Appareil étudié pour un volume d'environ 100 m³ ou 40 m².
Laissez fonctionner l'appareil 24H/24 même la nuit car la lampe détruit progressivement les pollutions grâce à l'action de la lampe UV et du filtre TiO2 (Dioxyde de titane).

CE PRODUIT EST PARTICULIEREMENT ADAPTE POUR LES PERSONNES ASTHMATIQUES CAR L'AIR INTERIEUR EST PURIFIE

Il existe deux grandes familles de polluants : 
- les polluants chimiques (organiques et inorganiques) 
- les polluants biologiques.

Les polluants chimiques :

Depuis que la composition de l’air intérieur fait l’objet d’études approfondies, on réalise l’importance de la pollution par les composés organiques volatils (COV).
Un chiffre très représentatif est celui du formaldéhyde, polluant détecté dans la totalité des logements français : sa concentration est multipliée
par dix dès que l’on entre dans un bâtiment (étude réalisée par l’OQAI).
Les autres polluants chimiques sont des molécules inorganiques telles que le monoxyde de carbone et les oxydes d’azote comme le monoxyde d’azote NO, qui peut très vite remplir la cuisine si l’on utilise des plaques de cuisson au gaz ou un chauffe-eau au gaz. Citons également le radon, un gaz radioactif surtout présent dans des régions granitiques, volcaniques et uranifères telles que la Bretagne, le Massif Central, les Vosges et la Corse, et qui est dû à la radioactivité naturelle de certaines roches, voire même du béton des bâtiments. Il n’existe pour l’instant aucun procédé pour éliminer ce gaz toxique, et la seule chose à faire est d’ouvrir les fenêtres… ce qui est évidemment coûteux en énergie. Notons qu’à côté des COV, la matière particulaire est aussi à prendre en considération car elle peut être un efficace vecteur de pollution chimique.

Les polluants biologiques :

Il existe par ailleurs des polluants biologiques – virus, bactéries, moisissures ou encore des acariens et allergènes que l’on détecte régulièrement dans les aérosols des maisons et des hôpitaux. Une étude réalisée par le CDC d’Atlanta (Center for Disease Control and Prevention) a consisté à mesurer pendant une année les occurrences de maladies nosocomiales contractées dans des hôpitaux, par suite de la présence de ces polluants biologiques.
Arrive en premier la grippe, avec deux millions de cas, devant la rougeole. Outre les maladies infectieuses, on relève des cas d’allergie dus aux excréments d’acariens ou à la présence d’animaux.

LA PHOTOCALYSE :

La Photocatalyse est une technologie au service de la protection de l’environnement et de l’amélioration de la qualité de vie
La photocatalyse repose sur une technologie d’oxydation. C’est l’action d’une substance nommée ‘photocatalyseur’ qui augmente, sous l’action de la lumière, la vitesse d’une réaction chimique.
L’action combinée dufiltre TiO2 et de la photocatalyse permet la destruction des composés organiques volatils. (COV)

RESUME :

Ces purificateurs d’air sont fabriqués en France. 
Ils sont un complément indispensable au bionettoyage manuel et aux solutions de désinfection par voie aérienne.
Ils respectent:
- La réglementation en vigueur pour les structures qui reçoivent du public (art 221-30 Grenelle 2).
- Ils garantissent l’hygiène de l’air avec des appareils professionnels qui savent traiter sans produit chimique les bactéries, les virus et les polluants chimiques.
- Ils protègent les patients et les salariés du laboratoire, des risques de contamination, en particulier dans les salles d’attente.
Les appareils combinent une photocatalyse d’ultraviolets, avec une grande surface de filtre et dioxyde de titane et garantit ainsi l’efficacité pour supprimer les bactéries, virus, poussières, odeurs et pollutions chimiques.
Ils s’installent très simplement et fonctionnent en toute autonomie.

Pour traiter la pollution de l’air intérieur au quotidien, la seule solution durable à un prix raisonnable c’est la photocatalyse.
Les appareils sont certifiés CE (conformité électrique) et CEM (Conformité électromagnétique) et sont donc compatible avec tous les appareils médicaux.

Utilisation : 

Professions médicales et paramédicales.
Salle d’attente, chambre Hôtel et médicalisée.
Salle de réunion.
Bureau.
Crèches et écoles maternelles.
Traitement des odeurs.
Personnes allergiques ou asmathiques

Le taux de pollution monte d’heure en heure !

Lorsque vous arrivez au bureau le matin, l’air semble normal. Mais souvent la première chose que vous faites est d’ouvrir la fenêtre pour aérer la pièce.
Puis, au fil des allées et venues, l’atmosphère se charge progressivement des différents polluants que nous transportons les uns les autres.
N’avez-vous jamais ressenti cette impression de gêne en rentrant dans une salle d’attente, ou bien en manipulant un produit ou un équipemement pour un acte particulier ?
Nous oublions dans notre quotidien la nocivité des éléments qui nous entourent et que nous respirons à longueur de temps, alors que pour se protéger et améliorer le confort des patients et collaborateurs, il suffit d’utiliser un purificateur d’air intérieur.
Parce qu’ils sont simples et efficaces, nos purificateurs vous assurent, comme à vos clients, un réel traitement de l’air ambiant pour un niveau de pollution plus supportable.

Mauvaises odeurs, renfermé, transpiration !
Très vite, parce que nous restons tous dans des espaces communs, que le temps d’attente, l’inquiétude ou l’effort s’additionnent, la température monte et les odeurs corporelles s’amoncellent.
Il n’est pas toujours évident de laisser une fenêtre ouverte, ni de compter sur la VMC ou l’équipement existant qui ont toujours leurs faiblesses. On peut nettoyer le mobilier, refaire la décoration, disposer des plantes vertes ou neutraliser les odeurs avec des produits masquants (composés volatiles supplémentaires). Il vaut mieux utiliser un purificateur d’air à UV.
La photocatalyse est le seul moyen écologique qui garantisse de détruire les odeurs sans générer d’irritations ou allergies consécutives à l’emploi de produits chimiques.

En choisissant d’installer un de nos purificateurs, vous aurez la garantie de supprimer de manière certaine les mauvaises odeurs et les germes.

L’air est-il plus pollué dehors ou dedans ?
De nombreuses études ont démontré que l’air intérieur est 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur. Nous ne pouvons pas aérer en permanence et pourtant nous passons 80% de notre temps à l’intérieur.

Qu’est-ce qui pollue notre air ?
Les moquettes, les vernis et peintures, la poussière, les produits de nettoyage, les colles, les plastiques sont autant de sources de pollution chimiques auxquelles viennent s’ajouter des composés organo-volatiles (COV) comme le benzène (cancérogène), le butadiène (probablement cancérogène).
Les pollens, la climatisation, les VMC mal réglées ou vieillissantes, etc ...
L’activité humaine amène beaucoup de micro-organismes, bactéries et autres virus, invisibles sur les surfaces comme dans l’air.

Effets de la pollution sur la santé ?
Les risques portant à la fois sur :
Le système immunitaire (asthme, allergies)
L’appareil respiratoire (irritation autre que l’asthme)
Les cellules (cancers)
Le système cardio-vasculaire.
Concernant la pollution particulière des COV, leur effet est spécifique et dépend de leur famille ainsi que du taux de concentration du polluant dans l’air. La toxicité des COV est due, d’une part à la toxicité directe de certains COV, mais également à la formation de composés secondaires.

Pourquoi m’équiper alors que j’ai déjà acheté ou envisager d’acheter un autre système ?
Un ioniseur charge négativement les particules mais ne traite rien.
Les appareils à filtre, HEPA ou similaire, concentrent tous les éléments grossiers et fines particules sur une membrane qui se sature très vite et qui doit être changée très souvent pour ne pas perdre en efficacité.
Une myriade de dispositifs pseudo technologiques sont fabriqués avec des lampes UV-A ou B de basse qualité.
Avec nos purificateurs, on transforme réellement les polluants en composés neutres pour l’organisme. On réduit la fréquence de remplacement des filtres (1 an sauf pour le filtre poussières) et de la lampe.

Nos purificateurs mieux que d’autres ?
Parce que c’est un véritable traitement par photocalyse UV qui ne dégage ni ozone, ni résidu et réduit réellement les COV. Ces modèles répondent aux besoins de la plupart des lieux destinés à l’accueil du public ainsi qu’à l’évolution de la législation.

Madame V. N. - Responsable de crèche
«Je suis très attentive à limiter le risque des transmissions de grippes ou autres maladies courantes qui se transmettent vite entre les enfants. Et puis, éviter les absences consécutives aux épidémies pour le personnel».

Monsieur E. P. - Vétérinaire
«J’ai équipé le bloc opératoire d’un purificateur d’air pour réduire les risques liés aux germes dans l’air, mais surtout pour lutter contre les odeurs persistantes de certaines infections ou d’animaux en particulier».

Monsieur J. A. - Chirurgien dentiste
«J’avais déjà fait installer un traitement pour l’eau. Maintenant je purifie aussi l’air car je veux m’assurer de sa qualité pour moi et mon assistante, mais aussi  pour mes patients pendant et entre les soins. C’est une garantie supérieure pour mon cabinet».

 

en découvrir plus sur ce produit
ici Contenu
ici bas
OK