Détecter les punaises de lit

07 octobre 2019

Rien n’échappe à la punaise de lit (cimex lectularius) ! Hôtel, chambre d’hôtes, hôpitaux, maison de retraite, crèche, école, dortoir, et votre chambre bien sûr ! Ces insectes visibles à l’œil nu se nourrissent essentiellement de sang humain et opèrent généralement la nuit.

Cette petite formation pour détecter les punaises de lit vous permet le cas échéant d’agir bien avant l’infestation.

Est-ce que j’ai des punaises de lit chez moi ?

Les punaises de lit passent aisément par les fissures de mur. Vos voisins sont probablement infestés, vous l’êtes donc aussi. Mais pas que : elles voyagent aussi avec vous ! Elles se cachent dans vos bagages, s’agrippent à vos vêtements, d’où la prolifération des punaises de lit dans les hôtels, les gîtes, les chambres d’hôtes, etc. Puis vous les ramenez chez vous.

Un doute ? Des produits de détection des punaises de lit astucieux

Pour pouvoir détecter la présence de punaises de lit, utilisez nos pièges intercepteurs naturels pour pieds de lit Bugo (version sol moquette et sols durs) et nos détecteurs adhésifs de punaises de lit Bed Bugs Trap. Ces patchs sont à placer dans les endroits stratégiques de la chambre (sous les meubles, derrière les rideaux ...). La propreté de la literie est un atout précieux pour votre établissement mais aussi pour le confort de vos clients : Protégez-les en glissant à titre préventif entre les matelas et les sommiers des plaquettes anti-punaises de lit.

Où se cachent les punaises de lit ?

Il convient de procéder à une recherche minutieuse des endroits où se reposent les punaises (principalement le salon et les chambres dans les recoins sombres) :

dans le matelas : pourtour, cordon, étiquette, orifice d’aération, attaches des sangles…

au niveau du lit : sommier, lattes, vis, montant, pieds de lit… Galandage, lambris ou tête de lit en contact avec le lit

sans oublier les objets plus ou moins proches du lit : étagère, table de chevet, livre, joint de fenêtre, cadre de porte, etc.

vérifiez aussi : tringle à rideaux, accroche, ourlet et couture, appliques murales, plafonnier, fixation de lustre, grille ou bouche de ventilation…, fissures de mur, plancher, mobilier, derrière les tableaux, sous les moulures, dans les prises électriques...

 

Pratiquer des contrôles visuels réguliers

Relevez régulièrement vos pièges et profitez-en pour pratiquer une inspection avec une lampe de poche pour identifier d’éventuelles punaises de lit adultes, jeunes, œufs, déjections (similaires aux crottes de mouche) ou des traces de sang. Lors de fortes infestations, il se dégage une odeur âcre aux endroits de prolifération.

Si malheureusement, vos recherches se sont avérées fructueuses, passez-vite à l’étape Traitement.

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES
ici Contenu
ici bas
OK